Vous avez besoin d’un copywriter pour rédiger votre page de vente, mais vous ne savez pas où en trouver un ? Vous avez peur de faire le mauvais choix ? Peur qu’en déléguant votre texte, il ne vous ressemble plus ? Déléguer son copywriting est une bonne chose, mais il faut cependant bien choisir son copywriter. Vous avez mis tout votre cœur à créer votre formation en ligne et pourtant elle ne se vend pas. Vous avez enfin décidé de déléguer, voici 5 erreurs à ne pas faire pour choisir son copywriter.

 

1. Choisir le premier copywriter venu 

 

Il faut savoir que le travail du copywriter est d’augmenter vos ventes. Il est donc important de bien le choisir. Depuis quelque temps, de nombreuses formations sur le copywriting voient le jour et donc de nouveaux copywriters sur le marché. Cependant, il ne faut pas prendre le premier venu et il est nécessaire de bien choisir la personne qui va rédiger son contenu. Pour cela, vous devez d’abord vous renseigner sur lui, qui il est, depuis combien de temps il fait ça et quelles sont ses thématiques de prédilection. En échangeant avec lui, vous verrez si le courant passe. Prenez le temps de discuter avec plusieurs personnes si vous voyez que vous avez des hésitations sur la personne. 

 

2. Ne pas étudier le contenu du copywriter choisi 

 

Avant de choisir un copywriter vous devez vous assurer qu’il maîtrise le copywriting. Demandez-lui quelques-uns de ses travaux pour pouvoir analyser son style d’écriture. Il est important de savoir qu’un copywriter est censé s’adapter au style d’écriture de son client. Vérifiez donc bien que le style varie d’un document à un autre. Il se peut qu’il n’ait pas énormément de choses à vous montrer s’il débute, ce n’est pas pour ça qu’il est mauvais. Vous pouvez lui demander de faire un essai pour vous. Certains le font payer et d’autres non. Personnellement, je procède à un diagnostic gratuit dans un premier temps. Mon prospect découvre donc mon expertise de cette façon. En lui apportant de la valeur gratuitement, je fais jouer le principe de réciprocité. Si mon prospect est satisfait de mon analyse, il est plus facile pour lui de travailler avec moi par la suite. 

 

3. Choisir un copywriter qui peut rendre la page de vente dans 3 jours 

 

Il faut savoir qu’une page persuasive ne s’écrit pas en 5 minutes. Avant même de commencer à rédiger, il faut faire connaissance avec le persona, découvrir la formation et étudier le style et la personnalité de son client. Autant vous dire que c’est bien 80% du travail du copywriter. La plupart du temps, le persona est pas ou peu défini. Le copywriter que vous aurez choisi va devoir mener une investigation pour définir précisément le client cible. Personnellement, je commence toujours par regarder l’offre de mon client et qui est son persona. À partir de là, je crée un questionnaire que je diffuse largement et je pars fouiller les forums et les groupes Facebook pour pouvoir échanger avec le client cible. Tout ça prend énormément de temps, mais c’est primordial. Ce que j’apprendrais sur mon persona va me permettre d’écrire un contenu persuasif et captivant. Mon objectif est de répondre aux besoins de mon client cible seulement. Voilà pourquoi ça prend du temps, un bon copywriting ne peut pas être fait en 48 heures.

Choisir un copywriter _ 5 erreurs à ne pas faire _

4. Choisir un copywriter qui ne s’adapte pas à votre style

 

Lorsque je prospecte, ce qui me revient souvent c’est : “je ne veux pas déléguer, car j’ai peur que le texte ne me ressemble pas.” C’est une crainte complètement justifiée. Il faut savoir que le copywriter doit s’adapter à votre style d’écriture et à votre personnalité. Il n’écrit pas pour lui, mais pour vous. Par exemple, pour une newsletter j’utilise beaucoup le storytelling, mais en aucun cas je ne vais parler de moi. Je vais raconter l’histoire de mon client, de son produit et de pourquoi il fait ce qu’il fait. Les lecteurs ne doivent en aucun cas se douter que ce n’est pas mon client qui a rédigé cette newsletter, et il en est de même pour les pages de ventes et les séquences e-mail en général. Choisir un bon copywriter c’est choisir quelqu’un qui écrit pour vous, avec votre style et votre personnalité. Une fois de plus, le fait de devoir s’imprégner du style d’écriture de son client ne se fait pas en 5min. Un projet en copywriting s’anticipe. Prenez donc le temps de choisir correctement le copywriter avec qui vous ferez équipe.

 

5. Repasser derrière le copywriter choisit 

 

Vous avez trouvé un copywriter qui vous convient. Vous êtes satisfait de son travail alors vous avez décidé de lui déléguer tout votre contenu promotionnel. Cependant, maniaque du contrôle, vous décidez de reprendre tous ses textes et de les transformer. Sachez que le copywriter n’utilise pas les mots au hasard. Il a fait de nombreuses recherches sur votre persona et connaît sur le bout des doigts votre produit. Il a affiné votre offre pour la rendre unique alors faite lui confiance. Discutez avec lui et faites-lui savoir ce qui vous dérange, mais ne changez pas le texte seul. Vous risquez de retirer le côté magnétique du texte et finalement vous aurez payé un copywriter pour rien

 

Un petit bonus pour la fin : Ne prenez pas de copywriter, ne déléguez pas votre copywriting 

 

Vous devez vous dire que je ne suis pas très douée si je propose mes services comme ça 😂. Mais si vous n’êtes pas prêt psychologiquement et que vous n’avez pas les moyens de déléguer, mieux vaut éviter. Prendre un copywriter coûte cher, il va vous permettre d’augmenter vos ventes, mais il n’est pas magicien pour autant. Voici quelques cas où il n’est pas utile de prendre un copywriter :

  • Vous n’avez pas encore monétisé votre activité en ligne 
  • Vous n’avez pas de contenu à vendre 
  • Vous n’avez pas de liste email
  • Vous avez une trop petite liste email

Vous sortez votre première formation, vous avez peu ou pas d’abonné sur votre liste emails ? Alors vous aurez beaucoup de mal à rentabiliser le fait de passer par un copywriter. Il écrit et vous devez transmettre les écrits à vos prospects qualifiés, ce travail se fait en amont. Vous devez créer une communauté, un lead magnet et faire grossir votre liste email. Vous n’arrivez pas à trouver la bonne stratégie ? Un copywriter peut vous accompagner et vous conseiller, le paiement se fera à l’heure et cela vous coûtera moins cher. 

 

Se former au copywriting 

 

Enfin, dans le cas où vous débutez, vous pouvez toujours vous former. L’avantage c’est que vous obtiendrez des compétences solides et que vous aurez les compétences pour rédiger vos pages de vente et vos emails. L’inconvénient c’est qu’il va vous falloir du temps, un investissement et de l’entraînement. Le copywriter perfectionne son art au fur et à mesure des textes qu’il rédige. Avec une bonne formation, vous pourrez rédiger vos contenus et avoir un oeil bien plus pro sur le copywriting. Si vous décidez à l’avenir de déléguer cette partie-là, vous ne serez pas un novice et vous pourrez mieux choisir votre copywriter. 

 

Choisir le bon copywriter est important. Il va vous aider à augmenter les ventes de votre formation. Ce n’est donc pas un choix à prendre à la légère. Une fois trouvé, il sera votre partenaire et vous aidera à créer le meilleur contenu possible, il vous apportera ses idées et ses stratégies pour réussir à maximiser vos ventes. Déléguer votre copywriting doit être vu comme un investissement et non comme une perte d’argent. Si vous avez un bon contenu, une bonne offre et une grosse liste email, vous n’aurez pas de mal à vendre votre formation avec l’aide du copywriter. Pour en savoir plus sur le copywriting, je vous invite à découvrir mon article : Le copywriting, une technique de vente infaillible.

 

Télécharge ton guide gratuit

Télécharge ton guide gratuit

Le lancement te paraît très compliqué et tu te poses de nombreuses questions ?

Avec ce guide tu vas :

✅ Pouvoir le remplir pas à pas qui va t’aider à organiser ton lancement

✅ Savoir quoi faire durant ce lancement et dans quel ordre

✅ Rester zen face à ce qui t’attend

Merci pour ta demande

Pin It on Pinterest

Share This

Partage cet article