Vous avez un commerce et vous voulez convaincre vos prospects de devenir client ? Mais vous ne voulez pas pour autant mentir et passer pour un marchand de tapis. Il existe plusieurs moyens de communiquer pour une entreprise et écrire fait partie de l’un d’entre eux. On ne peut pas tous être un commercial dans l’âme, personnellement je suis plutôt réservée et lorsque j’étais prospectrice il était difficile pour moi d’aller taper aux portes pour vendre mes produits. Mais finalement j’ai trouvé un moyen adapté à ma personnalité : la communication écrite.

Cet article participe à un événement inter-blogueur “L’art de la communication” du blog de Damien Renneville. J’aime particulièrement son article sur le Networking Marketing.

 

1. Écrire comme on parle 

 

Lorsque l’on rédige, on peut avoir envie de jouer au grand littéraire et d’utiliser des mots pompeux. Cependant, lorsque l’on mise sur une écriture pour vendre, il faut savoir écrire comme on parle. On arrête les longues phrases interminables et les mots incompréhensibles. Il faut que le lecteur ait l’impression qu’on lui parle, il faut créer un lien avec son lecteur comme si on était en train de discuter en face à face. La communication écrite est plus difficile qu’un discussion verbale. On ne voit pas la personne, on n’entend pas l’intonation de sa voix et on ne peut pas voir la manière dont il ressent les choses lorsqu’il lit notre texte. Il faut donc anticiper toutes ses phases dans notre texte alors il faut parler simplement et ne pas rajouter des difficultés de compréhension. Le texte doit être aéré et les mots utilisés doivent être simples.

 

2. Connaître la personne à qui on écrit 

 

Pour réussir à créer un lien avec quelqu’un qu’on ne voit pas, il faut avant tout savoir à qui s’adresse notre texte. Écrire pour convaincre n’est pas évident, on ne sait pas comment le lecteur va interpréter nos mots. Le plus important est donc de commencer par faire connaissance avec votre lecteur cible, ou plus précisément votre client cible s’il s’agit de le convaincre d’acheter votre produit. Quand on parle du persona, on pense souvent à un personnage fictif qui ressemblerait à la personne qu’on estime être notre client cible. Sauf que c’est une grossière erreur, ce n’est pas une personne fictive. Elle est réelle et il faut aller à sa rencontre avant même d’écrire le premier mot. Vous devez vous demander :

  • Qui il est ? 
  • Quelle est sa situation ? 
  • Quel est son problème ? 
  • Comment vit-il ce problème ? 
  • Quelles seront les conséquences s’il ne résout pas ce problème ? 
  • Comment serait sa vie si ce problème était résolu ? 

Votre produit n’est pas fait pour tout le monde, il est censé répondre au problème de votre client cible. Alors, apprenez à bien le connaître et votre communication ne se portera que mieux.

 

Une bonne communication écrite nécessite une bonne connaissance de son lecteur cible

3. Ne pas écrire seulement sur soi

 

Il y a rien de plus insupportable que quelqu’un qui ne parle que de soi. Alors on oublie les textes remplis de “je”. L’être humain est très égocentrique (mais non ne le prenez pas mal 😂, tout le monde est comme ça). Votre lecteur doit être au centre de votre texte, parlez de lui, de son problème et de ce qu’il vit. Il faut que lorsqu’il lit votre texte, il ait l’impression que ça lui est adressé personnellement. Il faut qu’il se sente impliqué émotionnellement par ce qu’il y a écrit et qu’il ait envie de lire la suite. Un peu comme une série qui finit toujours de manière à ce que l’on ait envie de voir la suite. Le storytelling est une bonne technique d’écriture pour captiver son lecteur. Il faut raconter une histoire comme on les aime avec les personnages habituels:

  • Le protagoniste (votre client cible)
  • Le méchant (son problème) 
  • Les aventures qu’il vit 
  • Et une jolie fin

Le lecteur se sentira subjugué par vos mots et voudra lire la suite, ce sera le moment enfin de parler de votre solution. N’oubliez pas de tourner les phrases de manière à toujours parler de votre lecteur et non de vous.

 

4. Apporter une solution au problème du lecteur 

 

Vous avez parlé de votre client cible et c’est bon, il est à fond dans votre texte et attend impatiemment de connaître votre solution. C’est le moment d’expliquer comment il va pouvoir régler son problème grâce à cette solution. Il faut anticiper les questions qu’il vous aurait posées si vous étiez face à face. Communiquez précisément sur votre solution et comment elle fonctionne. Continuez votre histoire en racontant qu’elle serait la vie de votre client cible si son problème était résolu. Pensez à mettre de l’émotion, à dire ce qu’il ressent et comment il se sentira ensuite. Nous ne sommes pas des êtres rationnels malgré ce que l’on a envie de croire. On va prendre des décisions par rapport à nos émotions et ensuite on trouvera une raison rationnelle à celles-ci. Les grandes marques l’ont bien compris, c’est pour ça qu’Apple prospère, car plus qu’une entreprise d’informatique, c’est une image de marque, une appartenance. 

 

5. Anticiper les objections

 

Écrire est une belle activité et un bon moyen de communiquer. Cependant, il est difficile de tout anticiper. Un commercial est face à son prospect et ils ont un échange. À partir de là, le commercial va parler de sa solution et le prospect va lui poser des questions. Dans une communication écrite, il faut anticiper les questions de son client cible et surtout les objections. Qu’est-ce qui peut faire que votre prospect n’achètera pas votre produit ? On revient à l’intérêt de bien connaître son client cible, vous devez en savoir assez sur lui pour anticiper ses objections. Il faut qu’à la fin de sa lecture, il n’ait plus aucune question. Comment anticiper ça ?

  • En communiquant avec votre client cible 
  • En demandant aux gens qui n’ont pas acheté le produit “pourquoi ils ne l’ont pas fait”
  • En gardant de côté les questions qui vous sont posées pour les retranscrire 

Surtout, ne restez pas dans votre coin à attendre. Il faut aller vers son client cible et discuter avec lui. Ses besoins évoluent, alors c’est un exercice à faire régulièrement.

 

6. Apporter des preuves de ce que l’on avance 

 

Sur Internet, on est complètement envahi par les offres. Il y en a des bonnes et des moins bonnes. Ce qui peut rassurer votre lecteur, c’est de prouver que votre solution fonctionne et pour cela, intégrer des témoignages à votre texte est un vrai point en plus. Vous réussirez à prouver que votre produit plaît et qu’il fonctionne. Lorsque l’on vient de créer un produit, il est difficile d’avoir des témoignages, ce que je recommande toujours c’est de faire tester votre produit gratuitement. Vous allez pouvoir récupérer des avis, savoir si votre produit répond bien au problème de votre client cible et s’il nécessite des améliorations. Vous aurez d’une pierre de coup de quoi améliorer votre communication écrite et votre produit. Enfin, les témoignages qui vous seront laissés permettront d’apporter de la crédibilité à votre entreprise. Petite astuce, mettre une photo de la personne qui témoigne permet d’humaniser ce témoignage et de le rendre encore plus authentique.

 

La preuve sociale pour une meilleure communication écrite

7. Rester honnête 

 

Enfin, il est très important de rester honnête. Je pense que c’est même le conseil le plus important. Votre image et vos valeurs doivent ressortir de vos écrits. Si vous voulez vendre n’importe quoi à n’importe qui, ça ne fonctionnera pas très longtemps. Si vous ajoutez de faux témoignages, ça manque d’authenticité. N’oubliez pas que les gens ne sont pas dupes, ils remarqueront très vite que vous n’êtes pas honnête. Une fois votre réputation entachée, vous aurez du mal à faire changer les gens d’avis.

 

Ces astuces vous permettront d’améliorer votre communication écrite. Que vous souhaitiez vendre votre produit via une page de vente ou une fiche produit, ces quelques règles vous permettront de convaincre vos prospects en client. Mais si votre but est de communiquer sur les réseaux sociaux pour augmenter votre visibilité, sachez que ce sont aussi des règles importantes à mettre en place. Peu importe votre manière de communiquer, vous réussirez à convaincre vos lecteurs d’acheter vos produits et de se rallier à votre cause. Si vous souhaitez utiliser ces techniques pour vendre, mais que vous n’y arrivez pas, je vous recommande de faire appel à un copywriter. Pour en savoir plus sur le choix de la meilleure personne à qui déléguer votre travail, je vous invite à lire cet article : Choisir un copywriter : 5 erreurs à ne pas faire

Télécharge ton guide gratuit

Télécharge ton guide gratuit

Le lancement te paraît très compliqué et tu te poses de nombreuses questions ?

Avec ce guide tu vas :

✅ Pouvoir le remplir pas à pas qui va t’aider à organiser ton lancement

✅ Savoir quoi faire durant ce lancement et dans quel ordre

✅ Rester zen face à ce qui t’attend

Merci pour ta demande

Pin It on Pinterest

Share This

Partage cet article