Le métier de copywriter est encore très peu connu. Pourtant loin d’être récent, beaucoup semblent encore perdus. Qui est-il, que fait-il et qui sont les clients du copywriter ? Muni de son stylo et de son carnet, il rédige. Mais il n’est pas un rédacteur comme les autres. Commercial dans l’âme, il rédige pour vendre, il convainc et influence ses lecteurs. Loin de la manipulation à laquelle on peut penser, il cherche à apporter une solution à la personne qui lira son texte. Mais alors sur quel support exerce-t-il son art ? Et qui sont les clients du Copywriter ? Je vous dis tout dans cet article. 

 

Les demandent des clients 

 

Le copywriter rédige pour vendre. Son support principal était à la base le papier, il a vu le jour à l’époque où les journaux ont commencé à partager de la publicité. Pour que les lecteurs aient envie d’acheter, il fallait donc être persuasif. Gary Halbert fait partie des pionniers du copywriting, il a écrit de nombreuses pages de vente entre les années 70 et 90. Il envoyait, à l’époque, des courriers publicitaires à de potentiels clients.

De nos jours, les lettres de vente ont été remplacées par des e-mails ou des pages sur Internet. Dans ce monde où la publicité fait rage, se différencier grâce au copywriting n’a jamais été aussi important. Voici quelques supports sur lesquels le copywriter rédige pour
ses clients :

 

1. Les pages de ventes 

 

Peu importe ce que votre client vend, il aura besoin d’une page de vente. Elle est là pour prendre la place du commercial qui serait venu taper à votre porte pour vous vendre son produit. L’objectif premier du copywriter, à travers cette page, est de permettre à son client d’augmenter ses ventes. Elle devra anticiper toutes les interrogations du client cible et lui permettre de se rendre compte à quel point ce produit répond à ses besoins. Loin d’être une simple page où l’on aligne des mots, une connaissance approfondie de son prospect est primordiale. S’ajoute, une bonne compréhension de la psychologie humaine et des techniques de copywriting, et votre client se retrouve avec une page de vente qui cartonne !

 

 

Le copywriter rédige pour ses clients

 

2. La page de capture et le lead magnet 

 

Comme nous l’avons vu plus haut, les méthodes ont changé. À l’époque de Gary Halbert, il fallait chercher dans l’annuaire les adresses pour envoyer les lettres de vente par courrier. Aujourd’hui, le but de l’infopreneur est de récupérer les emails pour se créer une liste de prospects qualifiés. La méthode est donc la suivante : créer un lead magnet. C’est un document gratuit qui apporte de la valeur et qui est offert en échange d’une adresse e-mail. L’avantage : la personne qui souhaite ce document est forcément quelqu’un qui s’intéresse à votre thématique.

 

C’est dans la page de capture que le prospect devra entrer son e-mail pour récupérer son bonus. La plupart des sites en ont une, et lors du lancement d’un produit, c’est ce qui attirera des personnes sur votre page de vente. Le copywriter est donc amené à rédiger cette page de capture et ce lead magnet pour ses clients.

 

3. La séquence e-mail

 

Lors d’un lancement de produit, le client du copywriter devra, en plus de sa page de vente, avoir une séquence e-mail qui convertit un maximum. Cette séquence accompagne la page de vente et est nécessaire pour pousser le client à l’achat. Attention, le pousser ne signifie pas lui mentir, le but est de se servir de ces différents e-mails pour l’informer sur les bénéfices que le produit va lui apporter et répondre aux objections qu’il pourrait avoir. À nouveau, il est nécessaire d’avoir une parfaite connaissance du client cible. Le client du copywriter a donc besoin d’un accompagnement global lors du lancement de ses produits.

 

4. La Newsletter

 

La newsletter et les séquences e-mails peuvent sembler similaires, finalement ce sont tous des e-mails. Alors que pas du tout ! Vous allez perdre vos prospects si vous cherchez à leur vendre quelque chose à chaque fois que vous leur parlez. La newsletter va vous permettre de créer un lien avec vos abonnés, c’est très important pour les fidéliser. Vous allez pouvoir leur écrire chaque semaine ou chaque mois en fonction de vos envies. Partagez-leur de la valeur, gratuitement ! Soyez près de votre communauté et donnez leur envie d’ouvrir votre contenu. Vous verrez que vos lancements fonctionneront bien mieux de cette manière.

 

Le copywriter aide donc son client à créer cette proximité, il va les aider à faire connaissance et à créer un lien émotionnel. Simon Sinek dans son livre “Commencer par pourquoi”, mais en évidence l’importance de savoir pourquoi nous faisons ce que nous faisons.

 

“Vos clients n’achètent pas ce que vous faites, mais pourquoi vous le faites.”

Simon Sinek

 

5. Le script de vidéo de vente 

 

Grâce à YouTube, les vidéos prennent de plus en plus de place dans nos vies. Les Youtubeurs sont  nombreux et les clients apprécient parfois davantage de regarder une vidéo plutôt que de lire un texte. Au même titre que la page de vente, la vidéo permet d’utiliser les mêmes leviers psychologiques pour vendre. Vous allez utiliser plus ou moins les mêmes techniques que sur la page, en mettant en avant les bénéfices et en répondant à la problématique de votre prospect. La différence : la vidéo va être bien plus courte et qu’il va falloir être très percutant si l’on veut que cette vidéo convertisse. Le copywriter va donc avoir comme tâche de rédiger ce script pour son client

 

6. L’article de blog 

 

Les articles peuvent avoir différents objectifs. Ils sont plus communément écrits par des rédacteurs web seo. Il est important pour un article de blog de prendre en compte les techniques de référencement, ce que le copywriter ne connaît pas toujours. Cependant, un client peut avoir un objectif précis pour son article, si le but est de pousser le lecteur à accomplir une action, par exemple, s’abonner à la newsletter. Le copywriter a donc complètement son rôle à jouer.

 

Cependant, je recommande vraiment de s’orienter vers quelqu’un qui maîtrise tant les compétences en copywriting que celles en référencement naturel. La page de vente a un objectif plus temporaire, elle va être mise en avant lors d’un lancement qui durera un certain temps puis fermera pour rouvrir à un autre moment. À l’inverse, l’article a pour but d’aider le site de votre client à acquérir de la visibilité. D’où l’intérêt de se retrouver en bonne position dans les moteurs de recherche.

 

7. La page  web 

 

Le client du copywriter peut aussi avoir besoin de lui pour les pages de son site. Pour une page d’accueil, le but est d’amener le visiteur d’un point A à un point B. À nouveau, le copywriter va mettre en pratique ses connaissances pour influencer le lecteur à s’orienter vers le bon endroit. Une page d’accueil qui ne prend pas en compte la hiérarchie visuelle peut rendre la compréhension de sa page complètement brouillon. Le lecteur se retrouvera alors complètement perdu sans savoir où se rendre.

 

Le copywriter peut aussi être amené à rédiger la page “à propos” de son client. À nouveau, le but est de faire comprendre au lecteur à quel point cette entreprise répond à ses besoins et à lui donner envie d’en savoir plus. Ce sont donc toutes ces compétences rédactionnelles et ses techniques de copywriting que le copywriter met au service de ses clients pour les aider à vendre et à créer un lien avec leur prospect cible. 

 

8. Un copywriter multitâche pour ses clients

 

Le copywriter va devoir écrire à la place de son client. Il devra jongler entre son style d’écriture et les besoins de son prospect cible. L’intérêt premier est d’aider son client à augmenter son chiffre d’affaires, mais il peut le faire de nombreuses façons. L’écriture n’est qu’une des phases de sa stratégie, avant ça il va devoir apprendre à connaître parfaitement l’entreprise pour laquelle il travaille.
Il devra : 

 

  • Connaître le produit sur le bout des doigts
  • Avoir une connaissance approfondie du client cible 
  • Aider son client à définir sa proposition de valeur unique 
  • Le différencier de ses concurrents 
  • Rendre son offre exceptionnelle 

 

Et finalement, après, avoir rédigé et accompagné son client dans le lancement du produit. Il devra analyser les résultats et voir les angles d’amélioration possible. 

 

Qui sont ces clients ?

 

Finalement, le copywriter aide ses clients à augmenter leur vente. C’est un commercial qui emploie des méthodes subtiles et authentiques. Qui sont ces clients ? La réponse est simple, tous ceux qui ont quelque chose à vendre. 

 

Voici certains clients du copywriter :

 

L’infopreneur 

 

Sur le web, l’infopreneur est celui qui commercialise des produits physiques ou numériques. Il peut être blogueur, influenceur ou youtubeur. Il a créé une communauté et mis ses produits en vente, il les promotionne via son site internet, son blog, sa chaîne YouTube ou ses réseaux sociaux. Il faut savoir que l’infopreneur peut être youtubeur et blogueur ou seulement blogueur voir même simplement influenceur. Chacun trouve sa place et ses propres canaux d’acquisition. 

 

Finalement, tout le monde se retrouve au même stade au moment de vendre son produit. Le copywriter est alors nécessaire pour en faire la promotion et savoir utiliser les bons mots pour parler aux clients cibles. En one shoot ou sur le long terme, le copywriter trouvera toujours sa place dans les projets de ses clients. L’avantage d’une collaboration sur le long terme permettra d’arriver à un résultat optimal et une connaissance parfaite du produit de son client et du persona.

 

Le copywriter aide ses clients à vendre

 

L’e-commerçant 

 

Les sites e-commerce sont de plus en plus nombreux. Plus besoin de sortir de chez soi pour faire ses achats. Le nombre d’e-commerçant ayant explosé, c’est leur image de marque et leur manière de communiquer qui va leur permettre de réussir à créer une activité pérenne. Le rôle de copywriter y est important, il aidera son client à définir un branding dont on se souviendra et à créer des lancements qui ne passeront pas inaperçus

 

Il pourra aussi s’occuper de la rédaction des fiches produits de manière à ce qu’elle impacte fortement le lecteur. À nouveau, le copywriter va mettre ses services aux besoins de son client et de ses prospects. Il pourra agir via les newsletters, et les réseaux sociaux de son client pour créer une stratégie de communication impactante.

 

L’entrepreneur

 

Comme nous l’avons vu plus haut, le copywriter aide ses clients à vendre. Peu importe si l’entreprise vend un crayon ou une formation, il doit être visible en ligne. Une entreprise physique telle qu’un salon de coiffure a tout autant besoin de se démarquer que les autres. De plus, les entreprises ont de plus en plus de concurrence, le copywriter a donc son rôle à jouer pour aider les entreprises à créer une proposition de valeur unique. 

 

Nous avons pu constater l’impact que le copywriter peut avoir sur ses clients. Il a un rôle important et il ne doit pas être négligé. Cependant, les copywriters se font rares et faire appel à l’un d’eux nécessite un investissement. Même si l’investissement sera largement rattrapé grâce à l’augmentation des ventes, une entreprise qui démarre n’a pas forcément les moyens d’investir pour commencer. Apprendre les bonnes techniques de copywriting en se formant peut être une bonne solution pour réussir à impacter ses clients sans déléguer cette tâche dès le départ. Retrouvez mon article : Comment devenir copywriter qui vous aidera à trouver le bon moyen d’apprendre ses techniques sans débourser beaucoup d’argent.

 

Télécharge ton guide gratuit

Télécharge ton guide gratuit

Le lancement te paraît très compliqué et tu te poses de nombreuses questions ?

Avec ce guide tu vas :

✅ Pouvoir le remplir pas à pas qui va t’aider à organiser ton lancement

✅ Savoir quoi faire durant ce lancement et dans quel ordre

✅ Rester zen face à ce qui t’attend

Merci pour ta demande

Pin It on Pinterest

Share This

Partage cet article