Il y a un an, je commençais à m’intéresser aux métiers du web. Une année sous le signe de l’apprentissage et du changement, un gros changement même 🤪 ! Et ouais, en mars 2020 j’étais chauffeur poids lourd. Mais j’étais aussi étudiante à distance en BTS commerce international. C’était un premier pas vers une nouvelle vie. Le diplôme que j’avais entrepris nécessitait un stage à l’étranger… Je n’étais encore jamais partie seule et très réservée, quelle aventure. Je me suis malgré tout retrouvée à Lisbonne dans une agence de marketing digital pour 2 mois, la transformation s’est déclenchée. Je ne savais pas encore à ce moment-là que j’allais vivre de belles réussites sur le web.

Cet article participe à l’évènement interblogueur « Vos 3 plus belles réussites en tant que travailleur du web » organisé par Charlotte du blog : Le labo du rédacteur web. Je te recommande son article sur les 16 outils indispensables (et gratuits) du rédacteur web.

Devenir copywriter freelance

Comme je te l’ai dit plus haut, c’est à Lisbonne que tout a commencé. J’y ai découvert le monde du digital, ainsi qu’une communauté de nomades digitaux. Des gens travaillant sur le web et voyageant en même temps … Ils avaient l’air si libres, c’est ça que je voulais faire !

Se former pour réussir sur le web

Passionnée par l’écriture et habile de mes mots, j’ai toujours été consciente de la puissance d’un discours ou d’un récit bien construit. Après la découverte du podcast de Stan Leloup et de nombreuses recherches, je savais ce que je voulais faire : Copywriter ! Mon parcours a plutôt été simple, j’ai commencé à acheter des livres, lire des articles et j’ai pris la formation de Stan Leloup dès qu’elle fut ouverte.

Découverte du prix : 1700€ pour la formule pro. Je rappelle donc que j’étais chauffeur poids lourd à ce moment-là, j’avais ma maison et des difficultés pour m’en sortir seule. Cependant, au fond de moi, je savais que c’était la chose à faire si je voulais réussir sur le web. Je n’avais aucun doute sur le chemin à suivre … Après un petit appel téléphonique à mon banquier, j’ai donc souscrit à un crédit à la conso avec un taux bien trop élevé (il m’en fallait un peu plus pour me stopper dans mon élan 😂).

Trouver des clients sur le web

J’ai donc mis à peu près 3 mois à me former et à appliquer ce que j’apprenais (en plus de continuer à travailler à côté). Il y avait en plus, une formation pour nous aider dans la prospection : « La solution », ça m’a permis de bien comprendre comment trouver mes premiers clients.

Pour être honnête, je n’ai pas complètement suivi les indications données. Je ne voulais vraiment pas prospecter. J’ai bien essayé d’envoyer des emails de démarchage, mais le temps passé par rapport aux nombres de réponses, non merci ! Alors oui la production de contenu prend du temps aussi, mais le vrai problème c’était que je vivais très mal les refus.

En choisissant une stratégie de contenu adaptée, j’ai pu décrocher mes premiers clients relativement vite. Ils sont venus à moi naturellement, sans même que je les démarche. Mes 3 premiers mois d’activité sur le web ont été chamboulés par la peur, le syndrome de l’imposteur et même le covid que j’ai attrapé. J’ai toutefois réalisé 3 419€ de chiffre d’affaires. Objectif réussi, j’avais rentabilisé ma formation.

Oser se montrer pour réussir sur le web

J’ai osé me montrer telle que j’étais pour réussir sur le web

En choisissant la stratégie de contenu pour trouver des clients, il fallait que je trouve le réseau social adapté à mon offre et mon client cible. Je me suis donc penchée sur Instagram, ce fut le début d’une belle histoire d’amour 😂.

Avoir de la visibilité grâce aux stories sur Instagram

Insta, c’est mon réseau préféré, alors oui ça demande du temps, car il faut vraiment être régulier et interagir pour que Monsieur l’algorithme nous mette en avant. Cependant, quand on s’y met à fond, trouver des clients sur ce réseau n’est pas la chose la plus difficile qu’il soit.

Timide et vraiment pas à l’aise avec l’image qui se reflétait à l’écran, me montrer a été un vrai supplice au début. Mais comme je le dis souvent : « qui veut la fin justifie les moyens. » Les stories sont très puissantes pour créer un lien avec sa communauté, j’ai donc fini par écarter tous mes blocages et je me suis montrée sur le web.

Résultat, j’ai aujourd’hui une communauté engagée et je trouve des clients sur Instagram depuis que je suis à 500 abonnés. En plus, j’ai reçu de nombreux messages d’encouragement quand j’ai commencé mes stories face cam. On me disait : “C’est cool de voir une vraie personne, ça met vraiment en confiance.”

Les lives avec d’autres professionnels du web

Si tu me suis depuis longtemps, tu sais que j’ai eu mon auto-école il y a quelques années. Je l’ai fermée, car j’ai fait des erreurs, j’ai été trop impatiente et je n’étais pas très alignée avec le fait de travailler 7/7 pour réussir à vivre de mon activité (et “vivre” est un grand mot).

S’il y a quelque chose que j’ai compris pendant cette période, c’est que le réseau est essentiel. Il ne faut pas être seul dans son business et il faut savoir bien s’entourer. Très vite sur Instagram, j’ai commencé à créer ce réseau, pour ça j’interagissais régulièrement en commentaire ou en story puis j’ai commencé à bavarder avec du monde.

Les lives c’était l’horreur pour moi, j’avais peur de bafouiller ou de dire n’importe quoi. Aujourd’hui, je suis encore très stressée quand je fais un live, mais par contre c’est devenu un réel bonheur d’échanger avec des experts. Je prends plaisir à parler avec eux et à apporter de la valeur à ma communauté et au passage je fais grossir mon compte Instagram.

Lancer son offre de coaching

Le lancement d’une offre de coaching en ligne

L’ancienne enseignante que j’étais a vite pris plaisir à conseiller ses clients … Je me suis retrouvée à rédiger des pages de vente pour des infopreneurs et à refuser certains contrats. Pourquoi ? Parce que j’estimais que ma page de vente ne serait pas assez vue à cause de leur manque de visibilité générale. Pour moi, il était important que mes services aient un retour sur investissement pour mes clients …

La construction de mon offre

En ayant de plus en plus de visibilité sur Instagram, je me suis vite mis à attirer de nouveaux infopreneurs. J’adore conseiller les gens qui commencent, car je sais qu’ils se lancent dans une aventure qui va transformer leur vie. Le problème par contre, c’est que je ne voulais pas leur vendre de page de vente, car j’estimais qu’il n’aurait pas de retour sur investissement.

Alors attention, pas que le produit n’était pas bien, mais c’est la stratégie qui n’allait pas. Aujourd’hui, il faut plus qu’une page de vente et qu’un peu de pub Facebook pour y arriver. Si tu veux lancer une offre de coaching ou de formation, tu dois procéder à un lancement, et c’est là que beaucoup de gens se plantent.

Mon offre, je l’ai créée à partir de mes clients. Grâce à eux, j’ai pu avoir toutes les informations nécessaires pour répondre à leurs besoins, à leurs problématiques. Merci au passage à Carole qui a été ma cliente test pendant quelques mois. 

Un premier lancement à 13 000€

Pour appuyer mes propos, je trouve ça important de mettre des chiffres. Quand on me dit : « c’est un premier lancement, si je fais 5000€ je suis déjà contente. » Alors oui, c’est bien de célébrer et de ne pas se blâmer. Mais si je te disais qu’un premier lancement pouvait aussi être réussi !

Lancer une offre de coaching sur le web, ça se prépare. NON, il ne suffit pas de faire une page de vente et d’écrire dans sa bio Instagram que l’on est coach. Lorsque j’ai décidé de lancer mon offre, j’ai procédé à un lancement, comme si c’était une formation en ligne. N’hésite pas à aller découvrir mon article : Les 7 étapes pour préparer le lancement de sa future formation.

J’ai mis en place les stratégies que j’enseigne aujourd’hui à mes coachés, et j’ai annoncé la sortie de l’offre en ouvrant 5 places. Résultat, les 5 places sont parties en 3 jours et j’en ai vendu 2 autres pour des accompagnements en mars.

J’ai passé une année riche en évènements et avec une forte progression. Aujourd’hui, mes proches ont du mal à croire que je peux travailler tout en restant chez moi. Alors, imagine quand je leur dis que j’ai gagné 13 000€  😂😂.

Besoin d’aide pour préparer ton lancement ? 

En le téléchargeant tu vas :

✅ Avoir un guide à remplir pas à pas qui va t’aider à organiser ton lancement
✅ Savoir quoi faire durant ce lancement et dans quel ordre
✅ Rester zen face à ce qui t’attend

Ce guide t’accompagnera dès le début pour te guider vers la réussite de ton lancement page après page …

Le guide pour organiser le lancement de ta formation en toute sérénité
Télécharge ton guide gratuit

Télécharge ton guide gratuit

Le lancement te paraît très compliqué et tu te poses de nombreuses questions ?

Avec ce guide tu vas :

✅ Pouvoir le remplir pas à pas qui va t’aider à organiser ton lancement

✅ Savoir quoi faire durant ce lancement et dans quel ordre

✅ Rester zen face à ce qui t’attend

Merci pour ta demande

Pin It on Pinterest

Share This

Partage cet article